Communications laser

Pionnière de la révolution des communications laser

Dans le cadre du partenariat public-privé entre l’ESA (Agence spatiale européenne) et Airbus, SpaceDataHighway™ (SDH) fournit des capacités à bande passante élevée pour les satellites en LEO et les plateformes aéroportées via une infrastructure de communication laser.

Grâce au Système de relais de données par satellite européen (EDRS) détenu et exploité par Airbus, SpaceDataHighway permet d’utiliser les communications laser des satellites géostationnaires EDRS-A et EDRS-C pour transférer des données (voix, images et vidéos, notamment) depuis vos satellites en LEO et vos plateformes aéroportées vers les stations terrestres d’Europe.

SpaceDataHighway incarne parfaitement l’ampleur des mutations qui affectent la vitesse des communications spatiales. Le système utilise des technologies laser de pointe et des satellites en orbite terrestre géostationnaire pour assurer des services uniques et sécurisés de transfert de données en temps réel.

Les communications laser ultra haut débit au service du transfert d’importants volumes de données 

Le système SpaceDataHighway permet de transférer d’importants volumes de données et des informations sensibles prioritaires hors de portée des réseaux terrestres. Il permet ainsi d’offrir un accès plus rapide et plus étendu aux ressources aériennes et spatiales, de transférer des informations en toute sécurité dans des environnements hostiles de guerre électronique, de garantir la furtivité des communications, de transférer d’importants volumes de données générées par de puissants capteurs, ou d’appliquer le concept de « cloud de combat ».

Fort de possibilités d’utilisation variées (communications militaires, intelligence, surveillance et reconnaissance [ISR], surveillance transparente des océans, suivi des changements environnementaux et climatiques, et intervention d’urgence), le système SpaceDataHighway optimise la latence des données à l’échelle mondiale, et renforce la réactivité et le routage des données via une infrastructure fiable et sécurisée.


Que peut vous offrir le système SpaceDataHighway ?

  • Le transfert d’importants volumes de données des satellites d’observation terrestre, des plateformes aéroportées et de divers utilisateurs à un débit de 1,8 Gbit/s, avec des volumes de transmission pouvant atteindre 40 téraoctets par jour
  • Une technologie spatiale éprouvée et mature qui offre une disponibilité spectrale à bande passante élevée et une faible probabilité d’interception/détection avec résistance au brouillage
  • Le transfert d’importants volumes de données au-delà de la portée optique (BLOS)

SpaceDataHighway : un partenariat public-privé

Le programme d’observation terrestre de la Commission européenne* englobe les quatre satellites Sentinel-1 et Sentinel-2 de la mission Copernicus. Tous sont équipés de terminaux de communication laser qui accélèrent considérablement la transmission d’importants volumes de données prioritaires vers les centres de surveillance terrestre d’Europe.

Constitué d’un terminal de communication laser et d’une liaison internet satellite à bande Ka, le premier relais SpaceDataHighway a été lancé en 2016 en tant que charge utile secondaire à bord d’un véhicule spatial de télécommunication commerciale ; il offre une couverture de la côte est américaine jusqu’en Inde. La connectivité laser SpaceDataHighway est contrôlée 24h/24 et 7j/7 par le centre des opérations de mission dans les locaux allemands d’Airbus, non loin de Munich. Les opérateurs programment les segments spatiaux et terrestres, et surveillent les performances des communications sur la base des demandes de transmission des clients.

En 2019, SpaceDataHighway a atteint le jalon de 25 000 connexions laser réussies au cours de ses trois premières années d’exploitation de routine Avec un taux de fiabilité de 99,4 %, ces connexions ont permis de télécharger plus de 1 500 téraoctets de données.

Le 10 juillet 2019, l’équipe EDRS a fait la démonstration probante de la rapidité des EDRS à l’occasion du Service européen pour l’action extérieure de Bruxelles. Elle a su présenter aux parties prenantes de la communauté d’utilisateurs EO les avantages concrets de SpaceDataHighway pour répondre à leurs besoins en temps réel. Un événement simultané était organisé à Tokyo, en coopération avec la délégation de l’Union européenne au Japon.

Le deuxième satellite EDRS-C a été lancé le 6 août 2019 afin d’étendre la couverture, les capacités et la redondance du système.

* Les premiers terminaux laser EDRS ont été développés et conçus par TESAT-Spacecom, une filiale d’Airbus, et financés par le Centre aérospatial allemand (DLR). La Commission européenne a été le premier client du partenariat SpaceDataHighway.